Livraison OFFERTE à partir de 100 € d'achats (France).

L’histoire des galettes et crêpes bretonnes

L’histoire des galettes et crêpes bretonnes

Le sarrasin, ingrédient phare des galettes et crêpes bretonne, vient d'Asie, et fut ramené au XIIème siècle lors des croisades. Les terres de Bretagne sont excellentes pour cultiver cette céréale.

La galette de sarrasin se cuisait à la poêle, uniquement sur une face et restait souple et tendre. La tradition voulait qu’on la coupe en fines lamelles pour accompagner des soupes et bouillons. Mais elle pouvait être aussi garnie d'œufs, de pâté, de saucisses, de sardines et de multiples autres produits locaux.

La crêpe de sarrasin, plus croustillante, s'obtenait en mélangeant longuement la pâte et se cuisait, sur les deux faces, sur deux tuiles ou des pierres chaudes. Mais la crêpe au sarrasin est difficile à manier et se morcelle facilement. Les crêperies ont donc abandonné sa fabrication pour privilégier la galette, plus facile à garnir. Pour faire une crêpe au sarrasin on ajoute à la pâte des œufs, du lait, et du beurre fondu afin d’affiner sa saveur.

Publié le 28 juin 2017 en Bon à savoir