Toutes les commandes confirmées avant 11h sont expédiées le jour même.

7 évidences pour un amateur de vin

Au déjeuner, à l’apéritif ou au dîner, un verre de vin est toujours très apprécié. On sort facilement une bouteille lorsqu'on est en famille ou avec des amis, il donne un côté festif au repas. Mais s’il fait de nombreuses apparitions à table, le vin reste un vaste sujet qui garde une part de mystère pour beaucoup d’entre nous. Nous vous proposons donc quelques conseils bons à savoir pour s’initier au vin.

1. Le vin aime qu’on le conserve au frais et à l’abri de la lumière

Une fois que vous les avez achetées, il est important de ranger vos bouteilles de vin dans un endroit bien particulier afin d’optimiser leur conservation. La température idéale de conservation d’une bouteille de vin est de 12°C et un taux d’humidité de 70% est indispensable afin que votre vin vieillisse dans de bonnes conditions. Privilégiez également une pièce où il fait sombre, le vin n’aime pas la lumière. Enfin, nous vous conseillons de conserver vos bouteilles couchées, afin que le bouchon en liège ne se dessèche pas. Votre vin pourrait sinon s’oxyder ou s’évaporer.

Pour conserver une bouteille entamée, pensez à la fermer rapidement et si possible retirez-en un maximum d'air (il existe des bouchons et des pompes prévus à cet effet), afin de stopper l'oxydation de votre précieux contenu. Dans tous les cas, sachez que le goût de votre vin perdra en qualité s’il reste ouvert longtemps.

2. Respectez la température de service du vin

Pour pouvoir le servir à table, votre vin doit d’abord être à la bonne température. Un vin blanc se sert entre 10 et 13 degrés, tandis qu’un vin rouge se sert à température ambiante soit 18 degrés. Pour le rafraîchir, mettez le vin dans un seau à glace. Mais ne chauffez pas le vin s’il est trop froid et que vous êtes pressé, cela pourrait altérer son goût. Débouchez la bouteille dans les 20 minutes avant de servir.

Veillez ensuite à servir votre vin dans des verres à pied adéquats et servez-le au tiers du verre pour que les arômes puissent se libérer facilement. Lors de la dégustation, tenez votre verre par le pied afin de ne pas réchauffer le vin avec la chaleur de votre main.

3. Pas plus de trois vins pour un même repas

Évitez de servir trop de vins différents lors du même repas, notre palais est sensible et il serait dommage de ne pas apprécier à sa juste valeur chaque vin que l’on déguste. Nous vous conseillons par exemple d’en compter trois au maximum, pour l’entrée, le plat principal et le fromage, et un pour le dessert. Il ne faut pas regretter le vin précédent, il est préférable de monter progressivement en puissance, et proposer des vins qui soient doux et légers en début du repas, pour terminer avec des vins au goût plus prononcé.

4. Une seule règle pour choisir son vin : mettre votre plat en valeur

Choisissez donc avec soin un vin qui se marie bien avec les aliments que vous cuisinez afin de sublimer ces derniers. Les accords mets-vins constituent un vaste sujet, et il faudrait les explorer région par région, plat par plat, c'est pourquoi nous nous attarderons sur ce sujet dans un article dédié.

5. L’association foie gras et blanc moelleux n’est pas une si bonne idée

Attention aux associations célèbres. L’alliance foie gras - vin blanc moelleux en entrée est discutable par exemple, car les vins moelleux sont puissants et pourraient atténuer les saveurs des plats suivants. Vous pouvez sinon choisir un vin plus doux, type Graves blanc, qui ira également très bien avec votre foie gras en entrée.

6. L’accord fromage et vin rouge n’est pas la seule alternative

Si l’on associe le vin rouge au fromage, quelques vins blancs sont aussi très appréciés avec le fromage. On aime accompagner le fromage de brebis d’un verre de vin blanc du Sud, tandis que pour le comté, le beaufort et le gruyère, on préfèrera un vin jaune du Jura. Au dessert, on vous conseille un Gewurztraminer, vin doux marqué par des accents de poivre et d’orange, très agréable à déguster avec une tarte aux fruits.

7. Pour la cuisine aussi, choisissez un vin de qualité

Pour une cuisine au vin réussie, choisissez un vin de qualité. On n’a pas dit grand cru ! Mais il faut un vin qui soit suffisamment fin et savoureux. C’est le parfum du vin qui donnera du goût à votre cuisine et non l’alcool, qui s’évapore à la cuisson. Vous utiliserez surtout le vin pour vos sauces et vos marinades. Par exemple, les vins blancs secs sont conseillés pour les plats de poisson, les vins rouges corsés pour le saumon et les viandes rouges à mijoter comme le célèbre boeuf bourguignon.

Côté dessert, on appréciera les vins rouges plus légers ou un Sauternes pour les poires et autres fruits pochés.



Voir la catégorie des vins en vente sur edélices.com

Publié le 29 septembre 2015 en Conseil