Black Friday : livraison offerte en France sur tout le site jusqu'à ce soir minuit !

Qu'est-ce que l'ail noir ?

L’ai noir d'Aomori, élaboré sur l’île de Honshu au nord du Japon, est une curiosité pour les yeux comme pour la bouche. Cette petite merveille vous étonnera par sa saveur et sa tendreté exquise. On vous l’assure : il faut y goûter pour y croire !

Pourquoi cette couleur noire ?

L’ail d’Aomori doit sa couleur noire à une technique de fermentation des plus originales. Durant 45 à 60 jours, l’ail fermente dans de l’eau de mer d’une grande pureté, puisée en profondeur. Pendant cette maturation, les conditions de température et d’humidité sont contrôlées et, de blanches, les gousses prennent lentement une coloration noire charbon et une texture souple, presque caoutchouteuse.

Quel est le goût de l'ail noir ?

C'est délicieux ! Avec un goût doux et sucré, l'ail noir renferme un parfum subtil et léger, loin des fortes odeurs de l'ail blanc. Certains le comparent au goût du pruneau, d’autres y sentent l’acidité du vinaigre balsamique ou encore des notes de réglisse ou de caramel. Certains évoquent même l’umami, cette fameuse cinquième saveur présente dans la sauce soja et difficile à décrire.

Est-il possible de faire l'ail noir soi-même ?

Si vous souhaitez faire fermenter de l'ail chez vous pour obtenir de l'ail noir, vous pouvez utiliser un cuiseur à riz. Pour commencer, remplissez votre cuiseur de têtes d’ail entières puis fermez le couvercle et enclenchez la fonction « maintien au chaud ». Laissez confire pendant 20 à 30 jours, épluchez puis laissez sécher à l’air libre une dizaine de jours. À noter que l’ail se décharge de ses odeurs durant les trois premiers jours donc privilégiez les balcons ou jardins pour éviter les fortes odeurs à l’intérieur.



Découvrez aussi dans notre épicerie fine japonaise :

L'ail noir du japon

Publié le 30 janvier 2017 en Conseil, Ingrédient