Bienvenue ! Livraison offerte à partir de 100 € d'achats.

Mardi Gras : Les spécialités culinaires françaises

Mardi Gras : Les spécialités culinaires françaises

La fête des excès avant le Carême

Mardi Gras se déroule 47 jours avant Pâques. Il s’agit d’une fête d’origine païenne durant laquelle chacun mangeait des aliments gras avant le début de la période de Carême.

En effet, cette fête précède le mercredi des Cendres marquant le début du Carême pour les chrétiens, qui représente les 40 jours de Jésus Christ dans le désert. Commencent alors 40 jours de privation alimentaire pour les croyants durant lesquels ils sont invités à manger plus raisonnablement. Le terme « Carnaval » vient d’ailleurs de « Carne Levare » qui signifie en italien « retirer la viande, la chair », car durant cette période la viande et le gras étaient prohibés.

Mardi Gras était ainsi l’occasion de faire une dernière fois la fête et de bien manger avant que les privations débutent. Cela permettait également à chaque famille de terminer leurs réserves de produits gras qu’ils ne pourraient ensuite plus consommer pendant plus d’un mois.

Cette fête est donc à la fois connue pour ses activités festives, avec le Carnaval, et ses coutumes culinaires. Les mets préparés durant cette fête varient beaucoup en France. Chaque région possède ses propres pâtisseries avec des recettes particulières.

 

Les pâtisseries en fonction des régions

Pour Mardi gras, chacun prépare des mets gourmands pour célébrer cette journée. Les gaufres, les crêpes et les beignets sont à l’honneur en France. Il s’agit de trois desserts rapides à préparer qui plaisent à une majorité. Cependant, chaque région a, encore une fois, ses préférences. Ainsi, les gaufres se retrouvent plutôt dans le Nord et les crêpes généralement en Bretagne, tandis que les beignets sont davantage présents dans le Sud.

Les beignets sont des mets anciens, déjà présents à l’époque des Romains. Baignés dans l’huile bouillante, ils sont préparés avec une pâte composée de farine, de sucre, d’œufs battus, de beurre, de sel et peuvent être aromatisés au rhum ou à l’eau de fleur d’oranger. Ils se dégustent tièdes ou chauds. Et pour toujours plus de plaisir, certains les garnissent de confiture ou de pâte à tartiner.

Le beignet se présente sous différentes formes. Dans le Sud notamment, il est davantage craquant et croustillant, alors qu’il est plutôt moelleux entre Nantes et le Berry. Les appellations divergent aussi selon les régions. Il y a donc le pet-de-nonne en Franche Comté, à base de pâte à chou que l’on fourre de crème et de confiture, l’oreillette qui est moelleuse en Provence mais fine et craquante dans le Languedoc ou encore les bugnes, craquantes à Arles mais moelleuses à Lyon. Les bugnes sont d’ailleurs répandues dans toute la vallée du Rhône, le Dauphiné, la Bourgogne, le Bugey et la Franche-Comté.

Il existe encore de nombreuses autres spécialités à découvrir à travers la France pour Mardi Gras, comme les Guenilles en Auvergne, les Ganses à Nice, ou encore les Rousettes en Alsace.

 

Notre sélection

Publié le 15 février 2021 en Divers, Bon à savoir