Livraison offerte à partir de 100 € d'achats (France).

Pâques et le chocolat : une grande histoire d'amour

Pâques : une fête multiculturelle

Célébrée le premier dimanche suivant l’équinoxe du printemps, Pâques est la fête la plus importante de la religion chrétienne. Elle célèbre la résurrection de Jésus, le troisième jour après sa crucifixion et met fin à la période de Carême qui dure 40 jours.

Cette fête ancestrale est issue de coutumes païennes remontant à l’Antiquité. Plusieurs éléments laïques se sont également ajoutés à cette tradition, au fil des années, comme les cloches, les lapins, les œufs en chocolat…

L'histoire des chocolats de Pâques

Le jour de Pâques, la légende raconte que les cloches des églises déposent des chocolats dans les jardins. Il s’agit généralement de gourmandises en forme d’œufs, mais ces dernières sont souvent accompagnées de lapins, de fritures ou de cloches en chocolat…

 

 

Les œufs en chocolat :

Cette tradition des œufs en chocolat pour Pâques est très ancienne.

Pendant les 40 jours de carême, il était interdit de manger des œufs. Comme ces derniers s’accumulaient car les poules continuaient de pondre, la tradition voulait qu’ils soient décorés puis offerts le jour de Pâques, à la fin des privations. Les plats de fin de ces célébrations étaient d’ailleurs riches en œufs.

Il y a 5 000 ans, chez les Égyptiens, les Perses mais aussi chez les Romains, l’œuf représentait la vie et il était coutume de l’offrir au printemps pour porter bonheur. Les poules et les poussins ont ensuite revêtu la même symbolique.

Les œufs ont donc toujours été décorés et teints. Ensuite, au XVIIIème siècle, le chocolat est arrivé en Occident. L’idée vint alors de vider les œufs pour les remplir de chocolat. Puis, à partir des années 1830, les nouvelles techniques ont permis de réaliser des formes très variées grâce à des moules originaux.

Ainsi, qu’il soit peint ou cuit, en chocolat ou en sucre : l’œuf est le symbole de Pâques.

 

Les lapins en chocolat :

La légende prévoit aussi que ces œufs en chocolat soient cachés par les lapins dans les jardins. C’est pourquoi nous retrouvons souvent des lapins en chocolat parmi les œufs.

D’origine anglo-saxonne, cette tradition des lapins vient de la déesse Eostre qui était célébrée au cours de l’équinoxe de printemps. Le lapin représenterait l’abondance et le renouveau.

Néanmoins, cette légende autour de la chasse à l’œuf varie d’un pays à l’autre. En Alsace, les chocolats sont apportés par un renard, tandis qu’il s’agit d’un lièvre aux Etats-Unis et au Québec, ou encore d’un coucou en Suisse. C’est pour cette raison que vous pouvez retrouver toutes formes d’animaux en chocolat à Pâques.

 

 

Les cloches en chocolat :

Enfin, en France et dans d’autres pays, la tradition voulait que l’on arrête de sonner les cloches des églises catholiques à partir du Jeudi saint et jusqu’au dimanche de Pâques, en signe de deuil pour la mort de Jésus.

On racontait alors que les cloches partaient se faire bénir par le Pape à Rome pendant cette période et qu’elles revenaient ensuite carillonner et déposer les œufs en chocolat dans les jardins. La légende associe donc la chasse aux œufs de Pâques aux cloches des églises.

 

Pâques est ainsi devenue l’occasion de déguster toutes sortes de gourmandises en famille allant du gourmand œuf en chocolat aux Turrons espagnols et en passant par le succulent Camembert en chocolat.

 

 

 

Notre sélection

Publié dans Divers, Bon à savoir